Accueil du site Symbole de l'école Site web de Shanshan, calligraphe Externe Interne Armes traditionnelles

L’épée

L’épée (lame droite et double tranchant ; 劍 jiàn en chinois, kiếm en sino-vietnamien) était l’arme principale de tous les corps de l’armée chinoise avant la dynastie 漢 Hàn (206 av. J.-C. à 220 ap. J.-C.), avant d’être supplantée par le sabre dans les mains des cavaliers puis des fantassins, pour finalement être réservée aux officiers. Ce fut le point de départ de son utilisation comme objet d’apparat en parallèle de sa fonction martiale. Par la suite, les membres des hautes classes de la société arboraient une épée correspondant à leur rang. Elle fut entourée de superstition, censée apporter honneur et intégrité au pratiquant, acquit même un caractère sacré et fut utilisé dans de nombreux rites religieux notamment taoïstes.



Fabriquée en bronze, en fer et finalement en acier, l’épée chinoise a beaucoup évolué en taille et forme au cours de sa longue histoire, suivant les modes et les progrès techniques.

Son maniement rapide et fluide met l’accent sur des frappes précises destinées à trancher des artères ou sectionner des articulations. Associée à l’élément Feu, elle qualifie l’énergie du cœur et active la circulation sanguine.


3.2.5 [24404] | Hébergement Free-H.org